Polar et désencombrement

Publié le par shiva

 

 

J'aime les polars... Depuis une trentaine d'années, le genre a énormément évolué, et c'est comme le rock, il a dépassé son univers initial pour couvrir tous les aspects des sociétés humaines. Outre le roman à énigmes et le thriller, on trouve des polars ethnologiques, historiques, scientifiques, etc...

Eh bien j'ai découvert tout récemment... des polars de désencombrement!!!

Si si!

 

J'avais acheté début août (juste avant de publier ma liste!!!) dans une chouette petite librairie comme je les aime un bouquin d'un auteur inconnu de moi, dont le titre m'avait attirée :

 

 

      

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Je dois dire que le peu que j'avais pu lire dans divers magazines à propos du FengShui ne m'avait pas particulièrement accrochée, mais, en pleine réorganisation domestique, je m'étais dit que c'était un thème qui pouvait me distraire...

 

Eh bien je n'ai pas été déçue!

 

       A un client qui regarde un "catalogue d'objets fengshui" et qui demande au maître s'il devrait rajouter par ex un aquarium à sa pièce pour l'améliorer, le maître répond :

 

"Le fengshui de Hong Kong est trop fondé sur les superstitions. Complètement idiot. Le premier travail du fengshui dans une pièce comme ça, c'est de ne rien ajouter, il y a déjà beaucoup trop de choses. Il faut enlever des choses, au contraire, pas en rajouter."

 

       Et à propos de la réorganisation d'un bureau :

 

"Il y a des gens qu sont du genre à classer. Ils classent , classent et classent, ils rangent tout dans des armoires. D'autres personnes sont du genre à empiler. Elles posent des papiers les uns sur les autres et elles font des piles et des piles.

- Et qu'est-ce qu'il vaut mieux?

- Il vaut mieux classer qu'empiler. Mais le mieux, c'est de tout jeter."

 

 

 

 

Bref, c'était pile le polar qu'il me fallait en ce moment, et je fais du FengShui sans le savoir! ;-D

 

 

       Le maître de fengshui est flegmatique (détective malgré lui, il  hésite toujours beaucoup avant de jouer les héros),  assez loufoque (pas du tout le sage qu'on pourrait imaginer), sa jeune stagiaire assistante (une ado australienne très "djeunns") plutôt déjantée aussi, et j'ai passé un bon moment.

 

       Ensuite, dès le livre fini, j'ai pris quelques notes sur mon tout nouveau carnet de lecture (acheté comme souvenir de Belgique, pour mon défi N° 59), et j'ai donné le bouquin à une copine! :-) 

 

   

       J'ai déjà entamé un nouvel épisode ! ;-D

 

       Au fait, avant de finir, un dernier conseil du maître :

 

       "Je n'ai pas de carte. Les cartes de crédit, c'est très mauvais, pour le fengshui. Ca fait partir l'argent tout seul, sans qu'on s'en aperçoive. Très mauvais." ;->>>>>>>>>

 

(Pour en savoir plus sur ces livres)

Publié dans Simplicité volontaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ton article m'a donné envie de le lire. Je l'ai pris à la bibliothèque et j'ai beaucoup aimé.a+ApollineR
Répondre
C
j'aime beaucoup le dernier conseil du maitre au sujet de la carte bancaire  la mienne aussi fait partir l'argent de mon compte bisous christiane
Répondre
D
C'est parce-qu'il y a trop de poissons chez la copine ?????
Répondre
S
Dora, tu sais, j'ai bien rigolé dans le train en attaquant le deuxième bouquin, car ça commence par une histoire d'aquariums! ;->>
V
Oh, elle en a, du bol, ta copine, ils ont l'air super ces bouquins ! je note la référence, j'irai voir à la médiathèque s'ils en ont...
Répondre