Un mot-clef : le regroupement

Publié le par shiva

       En triant toutes les clés de maison tout à l'heure, suivant la suggestion de Cherryplum, j'ai réalisé qu'une technique que je pratique spontanément ces jours-ci et qui me semble bien utile est le regroupement.

       Une copine me disait dans un mail il y a quelques jours qu'elle trouvait mon désencombrement "violent".

       C'est peut-être l'impression que je donne dans ces articles, mais en fait ce n'est pas du tout le cas. Je suis même consciente que je vais devoir relire les instructions de base de FlyLady pour me remotiver un peu, car je sens que, doucettement, je replonge dans le "je garde ça, ça pourrait servir...".

       

Eh oui, on n'abandonne pas des décennies de mauvaises habitudes en quelques jours...  

       Et il m'a par exemple fallu un bon quart d'heure pour simplement penser à jeter une pince à épiler que je n'utilise jamais car je la trouve trop grosse, et que je venais de ranger à côté d'une autre plus fine et que je préfère... :-/ (sans compter que je sais qu'il y a d'autres pinces à épiler dans la maison, vu que j'en ai certainement plusieurs, et qu'en plus, j'ai récupéré celles de maman quand j'ai fait le tri de son armoire de toilette l'autre jour!!!...)   

      Autant dire que je suis seulement sur le début du chemin du désencombrement, et loin encore de la zénitude préconisée par Dominique Loreau!

**********************************

Je disais donc "regroupement".

Je trouve en effet que c'est un système très intéressant :

       - D'une part, il permet de faire le bilan de toutes les richesses de la maison, et de ne plus gaspiller. Je suis certaine de faire pas mal d'économies dans les semaines à venir grâce à ce système, simplement en regroupant mes stocks et en vivant dessus jusqu'à épuisement. J'en ai déjà parlé hier pour les sacs en plastique et les produits d'entretien notamment.

       Je fais pareil pour les produits de toilette. Un désencombrement "violent" consisterait à jeter tous les fonds de flacon , par ex. Mais je préfère les utiliser de façon systématique, même si cela doit retarder l'effet positif du désencombrement. Non seulement pour une meilleure gestion de mon budget, mais également par souci de ménager la planète.

       Car tous ces produits existent déjà ; ils ont pour certains des effets secondaires polluants, mais ces effets ne seront pas moindres parce que je les jetterai au lui de les utiliser. Au contraire, en achetant à la place de nouveaux produits (même plus écolos), je ne ferai qu'ajouter à l' "encombrement" de la planète... Alors, je préfère y aller doucement, mais sûrement. L'important sera de ne pas réaccumuler ensuite, mais bien de passer à une gestion raisonnée des achats. J'y reviendrai un peu plus tard.

******************************

       - Le regroupement me semble intéressant aussi pour faire un tri plus efficace. J'ai déjà évoqué plus haut l'exemple des pinces à épiler, qui peut sembler un peu ridicule, mais que je trouve symptômatique. Il doit bien y en avoir 6 ou 7 ans la maison. Dans 3 ou 4 endroits différents, au moins (tiroirs, trousses de toilette, sacs plastiques divers...). J'ai déjà jeté la plus nulle, qui était facile à identifier. Je pense que pour les autres, j'attendrai d'avoir tout regroupé, et je choisirai les deux meilleures, pour en mettre une dans la salle de bain, l'autre dans la trousse de toilette de voyage, et je pourrai jeter les autres sans états d'âme...

*************************************

       - Le regroupement permet aussi un rangement plus rationnel : en triant mes clés tout à l'heure, j'ai réalisé que j'avais en fait deux systèmes d'accrochage dans la maison. C'est clairement un de trop. Et du coup, je ne trouvais pas toujours la clé de la valise au moment de partir, et ne savais même plus combien de doubles j'avais de l'une des portes de la maison (j'étais prête à en faire refaire un , alors, que j'en ai finalement découvert... deux!!!       

      Du coup, j'ai fait un tri soigneux de toutes les clés à ma disposition, refait des porte-clés selon les différents usages (regroupé par exemple sur le même anneau toutes les clés de valises et sacs divers, sur un autre celles des cadenas, un autre pour le double de clés de voitures, etc... et enfin, un dernier porte-clé pous les clés encore non identifiées, que j'ai préféré ne pas jeter pour l'instant, pour ne pas faire de bêtise...)

       Et tout cela tient parfaitement sur un seul accroche-clé! L'autre va partir chez Emmaus...

 

 

Publié dans Simplicité volontaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Non, je ne connaissais pas cette liste : je vais aller voir pour m'inscrire! merci de l'infô!
Répondre
S
bonjour shiva,es tu inscrite sur la liste de discussion de flyladie?nouss sommes un groupe sympa de française et de quebequoise.et nous avons un autre point commun:je suis en train de lire orgueil et prejugés connais tu le forum"in at lambton?je bave d'envie devant  ta broderie sur la litterature je ne connaissais pas,merci à toi!
Répondre
S
Dommage que tu sois pas ma voisine, MImi : je t\\\'aurais offert mon stock de pinces en trop! ;->>
Répondre
M
bon, pour ma part, je garde une pince à épiler dans mon sac à main !<br /> pourquoi ? parce que dans la voiture, je trouve des poils que je suis incapable de voir à la maison !! yesssssssssssssss!!<br /> c'est ça la vieillesse , en tout cas je ne supporte pas , alors dans le sac à main c'est super !<br /> Et en plus, je dois dire que j'aime bien en avoir plusieurs de pince, parce que suivant le lieu du retrait ou la chose à extraire, j'aime avoir une pince à épiler d'une forme différente !<br /> c'est triste de devenir aussi difficile ! mais bon, faut bien que j'assume !<br /> mimi<br />  
Répondre
S
Ben, ta maison à toi, Béa, est  vraiment magnifique et n'a pas de pb d'encombrement. :-)<br />  Pas style zen, mais j'adooore! ;-)
Répondre