Présentation

Miscellanées

Il y a 2personne(s) sur ce blog -

 Bienvenue!   ;-)


amour fil



Leçons filmées :

L'encadrement maison

Le corbillon 1

Le corbillon 2

Petite boite brodée

Divers broderie :

Qu'est-ce qu'un UFO?

Créatrices françaises

Défis persôs :

 

 

 

Mon Round Robin PrairieSchooler

      sur le thème de l'Acadie des pionniers

 

 

 

 

 

Le temps à Nantes :

 

  The WeatherPixie

Le temps en Acadie :

 The WeatherPixie

 

Le temps à Rio:

 The WeatherPixie

 Subscribe with Bloglines

 

 

Jeudi 1 avril 4 01 /04 /Avr 21:42

Ca fait bien longtemps que je laisse ce blog en friche,

mais c'était pour la bonne cause :

maintenant, je peux vous dire pourquoi :

j'ai enfin fini tous mes UFOs!!!

C'est pas cool? bonds.gif

Par shiva - Publié dans : shiva
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 24 mars 3 24 /03 /Mars 15:24

J'avais adoré l'an dernier le premier salon nantais "Pour l'Amour du Fil" !

(je vous en avais parlé ici, ici  et là  )



Eh bien, dans un tout petit peu moins d'un mois, j'y retourne! ;-)

 

http://blog.pour-l-amour-du-fil.com/wp-content/uploads/2010/03/image001.jpg


Ce sera donc du 22 au 25 avril, à la Cité des Congrès de Nantes...
Le programme s'annonce alléchant cette année encore,
et je m'attends à en prendre plein les yeux
et à craquer pour des tissus et des bouquins de patch...
 ;-)
Par shiva - Publié dans : Jeux de fils et d'aiguilles
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 10 février 3 10 /02 /Fév 18:11



       Depuis un ou deuhttp://ecx.images-amazon.com/images/I/41HczLdmK3L._SL500_AA240_.jpgx jours, les medias français bruissent du buzz à la mode  : BHL s'est pris les pieds dans le tapis, en flagrant délit de pseudo réflexion philosophique à 10 balles... En effet, justifier sa critique de Kant en se basant sur un livre-canular, écrit par un journaliste du Canard Enchaîné, voilà qui fait peu sérieux, quand on prend des poses de grand penseur du XXI°siècle!!
                         14902304.gif

       En tout cas, cette bévue (qui en dit long sur l'"intelligentsia" parisienne) a eu le mérite d'attirer l'attention sur un "auteur" fictif, donc, mais qui a publié de vrais livres (j'adore ce genre de paradoxes! :p ) : Jean-Baptiste Botul.

       Et alors, là où je me suis amusée, c'est quand j'ai réalisé que, outre "La vie sexuelle de Kant", dont s'est donc malencontreusement inspiré notre "philosophe national", le pseudo Botul a commis une certaine "Métaphysique du Mou", qui se trouve... dans ma propre PAL (= Pile A Lire = stock abusivement absurde de livres compulsivement achetés et vous regardant de leurs petits yeux plein de reproches en attendant que vous daigniez enfin les effeuiller...) depuis un ou deux ans...

       J'avoue en effet avoir totalement craqué en découvrant ce titre fabuleux, moi qui, il y a des années, quand je croyais encore à une destinée d'écrivain
( on ne pouffe pas, svp! ce n'est pas charitable...) , avais, sous le titre "Aventures flasques et déliquescentes de Molly Benamou ", commis quelques pages se voulant écrites sous le signe du caoutchouc et de la gomme à mâcher, et le haut patronage d'un certain Tristram Shandy...

*******

      Ces flasques aventures, à mon grand regret, n'ont jamais écrites
(bien que je songe encore parfois, avec ferveur, au creux de nuits d'insomnie, à reprendre la tentative, aussitôt avortée sous la triple charge de la procrastination, du sommeil et du manque de suite dans les idées :p ), mais elles m'ont définitivement laissé une sorte d'affection immédiate pour tout auteur sympathisant du Mou, de quelque Marmelade, ou d'un autre Mollusque..

    Apercevant la mauve couverture de cet opuscule dans une petite librairie de ma connaissance, je m'étais donc immédiatement écriée en silence (
les libraires étant généralement sourcilleux sur la tranquillité acoustique de leurs antres) :

                  " Oh Botul, cher auteur, mon frère!!!..." 1053179475.gif

       Et hop! la Métaphysique du Mou avait atterri dans ma PAL, pour passer les mois suivants empilée avec d'autres ouvrages sur ma table de nuit, me rappelant à longueur de semaines ma coupable mollesse de lectrice
vélléitaire et d'auteur imaginaire...
       Puis l'opuscule toujours virginal regagna le purgatoire de ma PAL, au fond des livres entassés un peu partout dans la bibliothèque, attendant des jours meilleurs...

*****

      J'avoue que les événements des derniers jours m'ont donné une furieuse envie de le lire là, maintenant... demon38.gif

       Tout ça pour dire que, si jamais aucun livre de BHL n'est entré dans ma maison (
va savoir pourquoi, malgré tous les battages médiatiques, je n'en ai jamais eu la moindre envie....), par contre le père Botul y voisine avec Kant ( seul philosophe d'ailleurs qui m'ait "parlé" pendant l'année de terminale) ...

       Quant à Tristram Shandy, il a inspiré un film foutraque et délicieux, que je vous recommande : "Tournage dans un jardin anglais"  ;-)
http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/61/29/88/18644331.jpg
http://www.lexpress.fr/images/jaquettes/91/9782907681391.gif
Par shiva - Publié dans : Livres, films
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 24 janvier 7 24 /01 /Jan 20:54
   http://www.actes-sud.fr/rentree_etrangere_2009/images/deco/9782742785421_157.jpg  Une copine m'a dit l'autre jour : "Je vais te passer un bouquin qui devrait t'intéresser..."
     Elle avait raison.
     Quand j'ai commencé à lire "Le sens de la famille",  je ne l'ai plus lâché.
     C'est un "récit autobiographique", comme l'indique le sous-titre. Dans ces pages publiées chez Actes Sud, la jeune romancière américaine A.M.Homes raconte comment ses parents biologiques ont soudain surgi dans sa vie de toute jeune adulte, fait quelques tours, puis de nouveau disparu, l'une par sa mort, l'autre par lâcheté...
     Pour la jeune femme, il a fallu pendant plusieurs années reconstruire l'histoire de chacun, - ce qu'avait pu être la relation entre cette jeune fille un peu fragile et son patron marié et plus âgé -, se confronter "
au collier chimique de l'ADN, qui se porte tantôt comme un magnifique ornement - notre droit de naissance, notre histoire - et tantôt comme un collier étrangleur.", tenter de trouver qui elle était, entre l'enfant adoptée "donc adaptée", et l'enfant biologique avec son lot génétique...
     La complexité des sentiments et les difficultés engendrées par la réapparition désinvolte de ses géniteurs sont fort bien analysées, et bien écrites, ce qui ne gâche rien.
     Une lecture intéressante, donc...
     Et qui m'a particulièrement bouleversée quand j'y ai lu quelques lignes qui ont fait un drôle d'écho à des pensées qui m'assaillent parfois,quand je repense à ma mère :
      " Il est humain de fuir le danger - mais pourquoi a-t-il fallu que je sois humaine à ce point? Pourquoi n'ai-je pu en faire plus? Pourquoi n'ai-je eu ni la force ni le recul suffisants pour me protéger et donner ? Je l'ai délaissée - tellement occupée à me protéger d'elle que je n'ai pas pris la mesure de son drame. J'attendais d'elle qu'elle exprime ses besoins de la façon que je jugeais convenable. Je ne suis pas parvenue à mettre son égoïsme en perspective, à voir que cette femme souffrait d'une détresse immense, à m'échapper de moi-même, de mes propres besoins, de mon propre désir pris au piège. Quelle importance, sa façon de demander ? Il fallait donner. Il fallait donner même si je n'en avais pas envie.Et quel était ce moi que je pensais protéger - en quoi s'arc-bouter contre quelque chose vous en protège-t-il?"
Par shiva - Publié dans : Livres, films
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 19 janvier 2 19 /01 /Jan 21:32
http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/6/1/9/9782879295916.gif
"Il regardait le petit et regardait au loin entre les arbres verts la route. Ce n'était pas un endroit sûr. On pourrait les voir depuis la route maintenant qu'il faisait jour. Le petit se tourna dans les couvertures. Puis il ouvrit les yeux. Salut, Papa, dit-il.
                     Je suis juste là.
                     Je sais."  (p 11)

"Il était couché et écoutait le bruit des gouttes dans les bois. De la roche nue, par ici. Le froid et le silence. Les cendres du monde défunt emportées ça et là dans le vide sur les vents froids et profanes. Emportées au loin et dispersées et emportées encore plus loin. Toute chose coupée de son fondement. Sans support dans l'air chargé de cendre. Soutenue par un souffle, tremblante et brève. Si seulement mon coeur était de pierre." (p 16)

Un livre perturbant.

Une lecture entamée il y a plus d'un an (une amie l'avait découvert avant qu'il ne devienne en quelque sorte "à la mode" et tenait à me le faire lire), abandonnée à deux reprises...
mais à force d'en entendre dire du bien un peu partout, et me sentant un peu coupable chaque fois que je le retrouvais en triant la PAL de ma table de nuit,
j'ai décidé fin décembre que ce serait le premier livre commencé (et enfin terminé!!) de 2010.
Et j'ai tenu parole!!
Et finalement, je ne le regrette pas, même si je peux dire que cette lecture ne m'a - en tout cas sur le coup - pas réellement emballée.

Interrogée, plutôt...

Dérangée...

Et curieusement, j'ai , je crois, envie de le relire un peu...

Parce que ce n'est pas une histoire romanesque...

Plutôt une sorte de fable...

Mais une fable étrange, de l'ordre du mythe...

Un homme... son jeune fils... une route au milieu d'un paysage de cendres et de mort... Pas la naissance du monde... plutôt sa fin...

Une histoire qui de toute évidence oblige le lecteur à chercher un sens...

...dans un monde qui a perdu tout sens...

Car une route est sensée toujours mener quelque part...
...mais celle-ci est elle-même l'objectif, le seul objectif possible...
...et "le sud" vers lequel elle semble mener n'est qu'une illusion...

Alors, plus d'une fois, dans cet univers désespéré et désespérant (p 198 : "Rares étaient les nuits où allongé dans le noir il n'avait pas envié les morts".), on se demande :
"mais pourquoi continuent-ils à avancer, puisque rien sans doute n'est à espérer, puisque la route, autant - ou plus? - qu'une issue, est un danger, puisque plus loin, sans doute, il n'y a rien, sauf toujours ce paysage de cendres et de mort?..."

Et la réponse peu à peu se fait évidente :
ils continuent à avancer parce qu'avancer est la seule façon d'être vivant,
parce qu'avancer et vivre sont une seule et même chose,
même, et surtout, quand il n'y a plus rien d'autre..
Et le seul happy end possible pour l'enfant est... de reprendre la route...

**************

Oui, finalement, j'ai envie de le relire un de ces jours... :)
Par shiva - Publié dans : Livres, films
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Lundi 18 janvier 1 18 /01 /Jan 20:10


Ce pauvre blog est vraiment en piteux état :
 des mois que je ne m'en occupe plus...
- juste un coup de gueule ou une émotion de temps à autre -...

Je me pose d'ailleurs sérieusement la question
de fermer définitivement la porte de ma cabane...

Mais bon,
comme la décision n'est pas encore prise,
 je vais aérer un peu,
et écrire quelques lignes,
 au moins pour l'instant...

******************

Car il est grand temps de m'attaquer au marronnier traditionnel :

 MA grande résolution pour l'année nouvelle! :p

(une de mes minirésolutions
étant par ailleurs précisément
 de prendre MA grande résolution de janvier...
 avant le mois de février! 
Mais là, c'est bon, je suis justement en train de la tenir! )


En effet, vous qui venez régulièrement par ici,
 vous savez que depuis quelques années,
 je me suis attachée à ce petit rituel
de LA résolution
 qui doit orienter mon quotidien au fil de l'année.

Et le plus fort, c'est que...
je tiens

(plus ou moins, mais plutôt pas trop mal dans l'ensemble)
cette fameuse résolution annuelle!!!...

Et j'en suis bien fière et contente!

  (oui, je sais, malgré la saison, les fleurs ne sont pas chères cette année! )

*******************

Bref, ma grande résolution pour 2009 était très ambitieuse :

 il s'agissait ni plus ni moins que
d'achever le désencombrement de ma maison!!
 Ce qui n'était pas une mince affaire,
sachant que j'avais quasiment
 passé les 30 dernières années
à ... accumuler le plus possible!!!

************

Eh bien, un an plus tard,
je peux dire que je ne m'en suis pas si mal tirée! :-D

Certes, je n'ai pas tout fini,
 il y a encore de quoi faire,
 mais les progrès sont énormes,
surtout si l'on tient compte de la situation fin 2008!

**************

Et plus encore,
comme je le pressentais,
ce désencombrement de mon espace
 a logiquement fait bouger un tas d'autres choses
 dans ma tête et dans ma vie.
 
Je tâcherai de faire un bilan prochainement,
mais globalement,
 je dois dire que 2009 a été pour moi une année plutôt positive,
et qui me donne envie de poursuivre dans la même direction.

**************

Alors, pour 2010, je me donne pour objectif de :

Poursuivre toujours plus dans le désencombrement,

et

continuer la reconstruction
(entamée cette année)
d'une vraie vie sociale ici et maintenant !
;-D

**********

Et voilà! ça n'a l'air de rien, mais c'est déjà pas mal!

Par shiva - Publié dans : shiva
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 25 décembre 5 25 /12 /Déc 15:39
La jolie table polaire de ma copine Catherine Kinapadeblog chez qui nous avons passé un doux réveillon de Noël :



http://sd-1.archive-host.com/membres/images/1433373090/P1010556.JPG
Et sinon,
 n'en déplaise à nos politiciens pourfendeurs de minarets,
le premier SMS de la journée
 pour me souhaiter un joyeux Noël
m'est venu d'une collègue ...
musulmane!...

1053179475.gif
Si seulement nos politiciens
 pouvaient être
 aussi ouverts et généreux
que les gens ordinaires
 de la vie réelle...
angelheartline.gif


PS : désolée, un problème technique que je ne comprends pas m'empêche d'afficher la photo à une taille correcte... J'essaie de réparer, promis...

Par shiva
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 8 décembre 2 08 /12 /Déc 00:15

       Vu hier soir un remarquable docu-fiction de Jean-Xavier de Lestrade à propos de ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire Courjault".
       Cette histoire m'a toujours particulièrement touchée, car on a tout entendu sur les dénis de grossesse, et surtout des dénis du fameux déni... J'ai d'ailleurs trouvé assez insupportable et très masculin l'acharnement du président du tribunal, incapable de comprendre l'irrationnel absolu mais néanmoins terriblemnet agissant dans ce genre de situations.
       J'ai été témoin d'un déni de grossesse, il y a quelques années. Pourtant, j'étais moi-même enceinte jusqu'aux yeux, ainsi que la jeune femme à qui je rendais visite ce jour-là. Nous étions toutes les deux fébriles en attendant nos accouchements si prochesn et n'avons parlé que de cela tout l'après midi, en présence de la jeune soeur lycéenne de mon hôtesse, toute menue, qui semblait s'ennuyer un peu et pensait à son bac à préparer...
       Trois jours plus tard, la nouvelle arrivait, stupéfiant tout le monde : la jeune lycéenne venait de mettre une petite fille au monde!!! Elle s'était réveillée le matin avec de fortes douleurs au ventre; suspicion d'appendicite, et finalement, accouchement  impromptu, prenant tout le monde de court...

*****
Depuis, je SAIS
que tout le monde peut ne rien voir,
que la maternité est un mystère,
et qu'elle se passe autant
  dans la tête que dans le corps...

Par shiva - Publié dans : shiva
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 8 décembre 2 08 /12 /Déc 00:01


Je n'y croyais pas,
mais mes amies,
à force de courage et d'obstination,
 ont obtenu ce que,
 je l'avoue,
je croyais impossible :
la reconnaissance,
 pour la première fois,
 au Brésil,
devant un tribulal populaire,
de la notion de crime routier.
Le jeune homme ivre,
et qui, en jouant à la course
en pleine ville avec sa voiture,
 a tué Tatiana,
a été reconnu coupable d'assassinat,
et condamné
à 7 ans de prison en régime de semi-liberté.
C'est absolument inédit au Brésil,
 et c'est une belle victoire.

*****

Mes amies ne cherchent pas la vengeance,
 mais la justice,
pour que la délinquance routière diminue
dans un pays où chaque année,
 près de 32 000 personnes
meurent sur les routes
et 400 000
 sont blessées,
sans que cela semble
- jusqu'à présent -
émouvoir beaucoup les autorités...


***************

Queridas amigas,

Saludo vuestro valor
y vuestro empeño en transformar
el triste destino de Tatiana
y vuestro dolor
en una fuerza generosa
para salvar a otros...
Un fuerte abrazo
desde el otro lado del Atlántico




Par shiva - Publié dans : shiva
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 novembre 4 26 /11 /Nov 22:06
          Aujourd'hui s'ouvre enfin au Brésil, à Niteroi,  après sept ans et huit mois passés à soulever des montagnes juridiques, le procès des deux jeunes gens qui, fortement alcoolisés et lancés avec leurs voitures dans le jeu imbécile d'une course  en pleine ville, ont fauché  le 23 mars 2002 la vie de Tatiana, jolie jeune fille de dix-sept ans, pleine de gaieté et de promesses, fille unique et nièce unique de mes amies Marilene et Mariland...






            Je me souviens d'elle, à treize ans, venue en France en pleine coupe du monde de football 98, heureuse dans les rues de Nantes au mileu de la fête... ou encore jouant dans mon jardin avec mon fils, six ans à l'époque, dix-sept aujourd'hui... l'âge justement que Tatiana n'a jamais dépassé...





       Depuis lors, mes amies n'ont eu de cesse d'obtenir que la justice passe; leur vie a été subordonnée à ce procès.  Il s'est enfin ouvert aujourd'hui. Je n'ai bien sûr pas pu les rejoindre au tribunal. Ce petit article est ma façon de m'associer à leur peine et à leur combat...

*******

Queridas Marilene y Mariland,
amigas tan lejanas por la geografía,
pero tan cercanas por el corazón,
 me asocio por el pensamiento
 a vuestra pena
y a vuestra esperanza
de que la justicia pase
para Tatiana
y para tantas víctimas
de la irresponsabilidad en el volante.

Un abrazo muy fuerte a las dos y a vuestro papá.
..
Par shiva - Publié dans : shiva
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

remerciements

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés